Vin meursault - Domaine Matrot




Le domaine
Philosophie
Les vignes
Les vins blancs
Les vins rouges
Actualités
Trouver nos vins
Contact & Accès
Page d'accueil





English Version English Version  
 
 
Philosophie
Le vin doit être l’expression du terroir et du millésime. Pour conserver tous les différents caractères de nos vins nous commençons par faire un travail très soigné dans les vignes.

Dans les années soixante les Domaines Matrot n’ont pas échappé aux grandes années du «tout chimique» dans la viticulture. Il a fallu attendre l’arrivée de Thierry, en 1976, pour que les engrais chimiques soient abandonnés et remplacés par des engrais organiques.
« C’est à la même époque, qu'avec mon père, nous avons commencé à mettre en place la technique de lutte dite raisonnée, c’est-à-dire d’adapter les produits et leurs dosages en fonction de la maladie à traiter ».
C'est tout naturellement et progressivement, que depuis 2000, la totalité du vignoble des Domaines Matrot s’est convertie en mode culture biologique.

Nous cultivons les vignes dans le plus grand respect des sols avec l’utilisation de fumure organique et le labour.
Nous contrôlons rigoureusement la récolte lors de la taille et l’ébourgeonnage au printemps. Nous effectuons des vendanges en verte avant la véraison quand cela semble nécessaire. Nous suivons scrupuleusement l’état sanitaire, les rendements ainsi que la maturité et le choix de la date des vendanges. Nous savons tous que, seuls les raisins mûrs, donnent des vins de qualité.
Toutes ces techniques d’entretien, de respect des sols et de la plante confèrent aux vins du domaine une pureté de fruit et un caractère de terroir.

Lors de la vinification, les contrôles sont également multiples.
Nous apportons des soins extrêmes à l’hygiène de la futaille et au contrôle des températures de fermentation.
Nous aimons faire des fermentations longues et peu tumultueuses durant 8 à 10 semaines.
Nous contrôlons la qualité des lies qui accompagneront le vin durant l’élevage, en adaptant le bâtonnage en fonction du millésime.
Nous évitons la chaptalisation, ne rectifiant jamais la teneur en alcool de plus d’un demi-degré, pour garder l’équilibre naturel du raisin. Il faut savoir qu’un raisin peut être mûr à 12 degrés une année et à 14 degrés la suivante.
Dans un désir de transcender le caractère du millésime, les vins sont élevés en fûts de chêne de 228 litres durant 11 à 12 mois.
Nous utilisons des tonneaux de 1 à 5 ans pour les blancs, 10 à 20 % de fûts neufs pour les rouges.
C’est après 9 à 12 mois de suivi des phénomènes d’oxydoréduction que nous choisissons la date de la mise en bouteille.

Ce n’est qu’au prix de cette rigueur dans la vigne et en cave que les vins gardent leur caractère unique.
Pour toutes ces raisons, nous vous conseillons d'attendre entre 3 et 7 ans après la mise en bouteille avant de les boire, d'aérer les vins blancs par un passage en carafe afin de permettre aux arômes complexes de se développer et à toute la finesse, la personnalité des terroirs de s’exprimer.